Environnement et Tourisme Vert en Côte d'Ivoire

Le Sud Forestier 

Bingerville, deuxième capitale de la Côte d'Ivoire après Grand Bassam (1900-1934) vaut le détour pour la visite de l'orphelinat de garçons installé dans l'ancien Palais du Gourverneur, le monument d'architecture coloniale le mieux entretenu du pays, bâtisse dont les travaux ont commencé en 1905 pour prendre fin en 1913, avant que le Gouverneur Angoulvant y emménage de 1913 à 1934, date du transfert de la capitale à Abidjan. 
Le Foyer des Métis, devenu orphelinat, occupe les locaux depuis 1939.

Le Cercle Sportif  (actuellement Tennis Club) de Bingerville, créé en 1914, est le plus ancien club de Tennis de Côte d'Ivoire. Il abrite également l'un des plus beaux kapokiers (Ceiba pentandra) doté de contreforts démesurés. 

Le Musée Charles Combes, devenu Centre Technique des Arts Appliqués, présente d'importantes sculptures sur bois d'inspiration locale, parmi lesquelles on pourra aussi admirer des travaux des élèves de l'Ecole.

L'Eglise Harris de Bingerville, inaugurée en 1987, est le siège mondial de cette Eglise et accueille régulièrement des rassemblements de fidèles venus de tous les pays.

Le kapokier séculaire du Tennis Club de Bingerville
L'ancien palais du Gouverneur abrite désormais l'orphelinat de garçons de Bingerville au sein de    son architecture de style coloniale parfaitement conservée.
Vue partielle de l'une des salles du musée Charles Combes, spécialisé dans les sculptures sur bois.