Environnement et Tourisme Vert en Côte d'Ivoire

Le Sud Forestier 

Abidjan (« la perle des lagunes ») est devenue la capitale administrative et politique de la Côte d’Ivoire à partir du 10 août 1933, lorsque l’administration coloniale décida par décret d’abandonner Bingerville, qui souffrait d’un manque d’accès à l’océan. Elle l’est restée officiellement jusqu’en 1983, date du transfert à Yamoussoukro, la ville dont était originaire Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d’Ivoire indépendante. Mais il faut bien reconnaître que cela est théorique. Dans les faits, tout se passe à Abidjan, et les institutions, aussi bien que les administrations et les grandes sociétés privées, ont leur siège dans l’ancienne capitale. De même, le Président de la République et la plupart des hauts responsables politiques y ont également leur résidence. 

Coincée, comme la plupart des villes du Sud de la Côte d’Ivoire, entre mer et lagune, Abidjan est structurée par la lagune Ebrié, dont les nombreuses ramifications qui pénètrent à l’intérieur des terres entravent sérieusement la circulation. Deux ponts,, passages obligés souvent sièges d’embouteillages mémorables, forment des goulots d’étranglement entre les parties nord et sud de l’agglomération. Un troisième pont est en cours de construction. 

Contrairement à ce qu’on pense, Abidjan n’est pas une ville monolithique mais une fédération de communes (district d’Abidjan). Il n’y a pas de mairie d’Abidjan, mais chaque commune a sa mairie. Chacune a ses spécificités et son caractère propre. On présente souvent la commune du Plateau, le quartier des affaires, comme la vitrine d’Abidjan. Densément occupée par des tours et immeubles de style moderne (l’architecture coloniale a presque totalement disparu), et point de passage pratiquement obligé entre le nord et le sud de l’agglomération, elle est sévèrement enclavée. On y trouve également la cathédrale Saint-Paul, une très belle mosquée en construction dont les travaux sont arrêtés depuis de longues années et le stade Félix Houphouët Boigny. 

Vue sur le quartier des affaires du Plateau prise de la piscine de l'hôtel Ivoire, sur la rive opposée de la lagune Ebrié.